La fée et le lutin 2

 

 

 

 

Une petite fée
Dans les prés
Voletait heureuse
Et amoureuse

Elle avait rencontré
A l'orée de la forêt
Ce petit lutin
Gai et malin

Elle habitait la lande
Et lui la forêt de Brocéliande
Cette petite fée aux ailes dorées
Rêvait de l'embrasser

Il était là, dans l'herbe allongé
L'admirant autour de lui tournoyer
Espérant, pouvoir toucher son cœur
Et trouver enfin le bonheur

Tout à coup, elle se posa
Délicatement l'approcha
Il était muet d'émotion
De voir de si près sa passion

De ses frêles mains
Elle le caressa, enfin
Il ne respirait pas
Paralysé d'émoi

Il s'en approcha pour la toucher
Doucement, il n'osait respirer
La petite fée, alors, s'évanouit dans un voile
Ne laissant derrière elle, qu'une poussière d'étoiles

Dans le monde merveilleux de Brocéliande
Un sort avait été jeté, sur la lande
Pour que jamais, les petites fées
Puissent survivre d'avoir été aimé



11/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres